Arrêter de fumer la cigarette > Astuces & Conseils > Pourquoi ma cigarette électronique me fait-elle tousser ?

Pourquoi ma cigarette électronique me fait-elle tousser ?

(Mis à jour le: 13 janvier 2021)
5/5 - (1 vote)

La décision d’être passé de la cigarette à tabac à la cigarette électronique est déjà un grand pas. Elle va par la suite être poursuivie du choix du matériel. Ceci n’est pas si simple comme on est débutant. On se perd devant la panoplie d’e-cig et parfois, certains primo-vapoteurs tombent sur un matériel très puissant. Ce choix peut poser quelques soucis et il y a même ceux qui toussent à l’utilisation. Vous vous demandez pourquoi cette toux ? Nous allons vous apporter de plus amples informations dans ce dossier.

les raisons de la toux relative à l'utilisation de la cigarette électronique

Vous toussez ? Ne vous inquiétez pas

Lorsqu’on passe de la cigarette à tabac à la cigarette électronique, on a des toux plus ou moins importants. Ceci peut vous inquiéter, mais ce n’est pourtant pas une raison d’oublier le vapotage et de revenir à la cigarette conventionnelle. Tous les primo-vapotants sont confrontés à ces toussotements. C’est tout à fait normal, car c’est une réponse de l’organisme face à la nouveauté, notamment à l’inhalation de produit venant de l’e-cig.

Comme c’est un nouveau corps, l’organisme va dans un premier temps chercher à le combattre. Chez certains primo-vapoteurs, la réaction est la toux et chez d’autres, c’est un râle de la gorge. Si vous êtes un ancien fumeur, votre corps va également s’activer pour expulser le goudron et les autres toxines, ce qui explique la toux. L’organisme entre dans un processus de « nettoyage » qui peut durer entre une et deux semaines.

Lire aussi – Comment faire mûrir ses e-liquides DIY ?

Pourquoi cette toux ?

Vous devez maintenant être rassuré, mais voyons de plus près ce qui provoque cette toux. Vous vous demandez pourquoi vous n’avez pas toussé quand vous avez fumé. Le saviez-vous ? Cette combustion de tabac comprend de nombreux anesthésiants qui facilitent l’inhalation et qui font qu’on ne sent pas que notre gorge est irrité. On a donc l’impression que tout va bien, car on ne tousse pas. Avec la cigarette électronique, on n’a pas ces agents anesthésiants, car on n’a ni fumée, ni combustion. De ce fait, un ancien fumeur va ressentir cette gorge encore irritée et ceci se fera d’ailleurs encore plus ressentir, s’il vape vite et fort. C’est là qu’il va tousser.

Cette toux peut également s’expliquer par :

  • Un matériel qui n’est pas adapté à votre mode de tirage ou un matériel qui est trop puissant pour vous qui êtes primo-vapoteur,
  • Un e-liquide trop fort en nicotine qui va irriter encore plus la gorge,
  • Le processus de nettoyage de l’organisme, un nettoyage qui concerne particulièrement la gorge et les poumons.

A découvrir également – Vapotage : inhalation directe ou inhalation indirecte ?

Vapoter sans tousser, oui, c’est possible

En tant que débutant dans le vapotage, vous pouvez très bien contourner cette toux ou du moins diminuer le temps d’adaptation qui est accompagné de ces toussotements. Pour ce faire, vous devez tout simplement apprendre à vapoter.

éviter la toux relative à la cigarette électronique

Vapoter et non fumer

La cigarette électronique est un des éléments qu’on propose pour un sevrage tabagique. De nombreux fumeurs sont séduits par ce dispositif, car ils croient pouvoir garder ces sensations qu’ils ont connues avec la cigarette conventionnelle. Ce n’est pas vraiment le cas, car vapoter est bien différent de fumer.

Avec une cigarette à tabac, on fait un tirage plus serré. Un ancien fumeur adoptera donc ce mode de tirage qui n’est pas vraiment adapté avec la cigarette électronique, ce qui va directement le faire tousser. Avec ce dispositif, il faudra aspirer plus doucement et plus longuement. Quand vous vapotez aussi, tenez la vapoteuse à la verticale et non à l’horizontale comme avec une cigarette conventionnelle.

Ceci pourrait également vous intéresser – Goût de brûlé de la cigarette électronique : quelques conseils pour l’éviter

Attention au taux de nicotine trop élevé

Quand un ancien fumeur passe à la cigarette électronique, il recherche toujours le phénomène de hit. C’est cette sensation de grattement dans la gorge qui produit une sensation de plaisir. Dans le vapotage, c’est la nicotine dans l’e-liquide qui va le produire. Cependant, si son dosage est trop important, le hit sera plus intense et vous allez tousser. Vous devez donc faire attention à l’e-liquide que vous choisissez, notamment au taux de nicotine.

On peut comprendre que si vous êtes un gros fumeur, vous avez peur qu’un e-liquide avec un taux de nicotine faible ne couvre pas votre dépendance. Sachez que vous pouvez très bien choisir un taux de 18mg/ml si vous avez un matériel de vape avec une petite puissance. Vous aurez un faible hit et plus de vapeur. Avec cette alternative, il est plus ou moins garanti que les toussotements seront moins importants. Vous devez faire très attention à ce rapport entre la dose de nicotine et la puissance de la vapoteuse. Si ce hit est vraiment important pour vous, vous pouvez prendre un e-liquide avec une faible dose de nicotine et un matériel de vape puissant. Ce mode de vapotage va augmenter votre consommation en e-liquide.

Dossier – Cigarette électronique : faut-il se tourner vers une résistance en mesh ?

la toux et l'utilisation de l'e-cig

La toux, peut-être à cause d’une intolérance à un arôme

Si vous avez déjà mis en application tous les conseils ci-dessus et que vous toussez encore beaucoup, il se peut que celle-ci soit due à une intolérance à un arôme. Ce n’est pas très fréquent, mais cela peut arriver. En effet, certains primo-vapoteurs, face à cette infinité d’arômes, ont envie de prendre des e-liquides aux arômes complexes. Ce n’est pas toujours une bonne idée, car il y a des arômes qui peuvent ne pas vous convenir. Dans ce cas, si avec tel ou tel e-liquide, vous toussez beaucoup, il n’y a pas de solution miracle : il faut tout simplement l’arrêter.

Comprenez que le passage de la cigarette à tabac à la cigarette électronique nécessite un temps d’adaptation. Cette dernière n’est pas la même chez tous les primo-vapoteurs. C’est pendant celle-ci que vous pouvez avoir ces toussotements. Cependant, avec les conseils cités ci-dessus, ceux-ci peuvent être moins importants et vous pourrez vapoter sans toux. Si la toux persiste sur trois ou quatre semaines, ne vous forcez pas non plus à continuer avec la cigarette électronique. Consultez un pneumologue pour savoir si cette toux ne cache pas une maladie et un spécialiste du vapotage pour vous conseiller sur le matériel et l’e-liquide.

Ne ratez pas non plus ce dossier sur comment choisir son e-liquide ?

Auteur de l’article : Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *