Sevrage tabagique : le sport pour éviter la prise de poids

Arreter de fumer

Arrêter de fumer est un gros projet pas toujours facile à mener à bien et qui engendre en plus des sautes d’humeur, une sensation de manque et une prise de poids. Ce ne sont toutefois pas de bonnes raisons pour reculer puisqu’il existe une solution efficace pour réussir un sevrage tabagique tout en gardant la ligne : le sport.

La nicotine sur notre organisme

La nicotine est la source de la dépendance chez le fumeur. Lorsque ce dernier l’absorbe, elle va agir sur les cellules nerveuses pour stimuler la production de la dopamine, l’hormone du plaisir. C’est ce processus qui donne une sensation de bien-être aux fumeurs et c’est cette sensation qu’ils recherchent dans la cigarette.

Fumer

Outre faire plaisir, la nicotine engendre également une certaine euphorie et excitation au sein du métabolisme. Cela entraîne une consommation d’énergie sans même que la personne ait à bouger son corps. On ajoute à cela son effet coupe-faim et on obtient une personne plus mince par rapport aux non-fumeurs. Le seul bémol c’est qu’elle ne répartit pas la graisse sur tout le corps, mais a tendance à l’accumuler autour des viscères. C’est la raison pour laquelle les fumeurs ont souvent un ventre plus gros.

Le sport pour réussir le sevrage tabagique

Lorsqu’on arrête de fumer, la nicotine arrête donc de jouer les régimes minceur et balaie la sensation de bien-être qu’elle fournit. Le fumeur retrouve alors les calories qu’elle brûlait en fumant d’où la prise de poids. Pour éviter cela, rien de mieux que de faire un peu de sport.

Une vingtaine de minutes de cardio par jour suffit pour garder la ligne, renforcer le cœur, perdre le ventre généré par le tabagisme et retrouver la sensation de bien-être disparue, parce qu’en prime, le sport booste aussi la production de dopamine.

Laisser un commentaire