Arrêter de fumer la cigarette > Astuces & Conseils > Vapotage : inhalation directe ou inhalation indirecte ?

Vapotage : inhalation directe ou inhalation indirecte ?

(Mis à jour le: 5 novembre 2020)

Les vapoteurs qui ont adopté la cigarette électronique depuis un bon bout de temps se sont déjà familiarisés avec le dispositif. Ils connaissent tous les rouages de son utilisation. Pour les vapoteurs débutants, les méthodes de tirage restent un peu flous. Faut-il adopter l’inhalation directe ou l’inhalation indirecte ? On vous dit tout dans ce dossier.

quelle inhalation adopter pour la cigarette électronique

L’inhalation indirecte pour une vape en douceur

C’est la technique de tirage que connaissant tous les fumeurs. L’inhalation indirecte, appelée aussi Mounth To Lung ou MTL, consiste à aspirer la vapeur de la cigarette électronique en la faisant stagner quelques instants dans la bouche avant de l’inhaler dans les poumons. Pour ce mode de tirage, il y a d’autres variantes, comme le fait de conserver la fumée en bouche pour faire des ronds de fumée ou encore le fait de ne pas inhaler la fumée lors de l’allumage.

Lorsqu’on passe de la cigarette conventionnelle à l’e-cig, c’est le mode de tirage conseillé, car l’inhalation indirecte est quasi-instinctive chez la plupart des fumeurs. L’inhalation indirecte convient tant bien aux vapoteurs débutants qu’aux vapoteurs expérimentés. Toutefois, lorsqu’on passe à l’e-cig, on ne devrait pas se mettre en tête que plus de vapeur signifie plus de nicotine. Avec ce mode de tirage, vous n’allez pas avoir beaucoup de vapeur, mais vous aurez un apport de nicotine rapide et efficace avec une bonne restitution des saveurs. Il est à rappeler que l’inhalation indirecte est moins gourmande en e-liquide, ce qui fait que vous allez pouvoir faire quelques économies.

Lire aussi – Goût de brûlé de la cigarette électronique : quelques conseils pour l’éviter

cigarette électronique : inhalation directe ou indirecte ?

Le matériel nécessaire pour le vapotage en inhalation indirecte

Si vous avez choisi ce mode de tirage, il faudra prendre un matériel de vape adaptée. Votre cigarette électronique doit avoir une batterie de faible puissance. Limitez-vous à une batterie dont la puissance est comprise entre 10 et 30 W. Comme vous débutez en vapotage, cette batterie va vous donner une vapeur tiède et non chaude, ce qui vous permettra de bien vous familiariser avec le vapotage. Privilégiez également un petit clearomiseur avec une résistance supérieure à 1 ohm, ce qui convient pour la batterie de faible puissance. Si certains vapoteurs expérimentés restent sur ce mode de tirage, c’est qu’il permet une meilleure restitution des arômes. Pour une restitution optimale, choisissez un drip tip long et fin qui offre une accentuation de l’intensité des arômes.

Le type d’e-liquide adapté à l’inhalation indirecte

Comme vous avez un matériel spécifique, il faudra aussi un e-liquide adapté. Pour une inhalation indirecte, il faut privilégier les solutions de vape avec une forte teneur en propylène glycol. Par forte teneur, on entend un taux en propylène glycol supérieur ou égal à 50%. Vous aurez ainsi pour ce mode de tirage une meilleure restitution des saveurs et un hit plus prononcé. Pour cette inhalation, vous pouvez également prendre un e-liquide aux sels de nicotine. Il vous procurera directement un sentiment de satiété en nicotine sans pour autant surconsommer l’e-liquide. Le hit sera également plus doux qu’avec l’e-liquide traditionnel, ce qui serait plus agréable pour un vapoteur débutant.

Dossier – Accessoires fumeurs : où et quoi acheter ?

quelle mode de tirage vous correspond ?

L’inhalation directe pour plus de vapeur

C’est le mode de tirage qu’adoptent les fumeurs de chicha. Appelée aussi Direct Lung, l’inhalation directe consiste à aspirer directement la vapeur dans les poumons sans la retenir dans la bouche. Pour un vapoteur débutant, il est difficile de représenter le geste, mais pour faire simple, c’est comme lorsqu’on aspire au travers d’une paille. Elle permet l’obtention d’une plus grande quantité de vapeur qui est aussi chaude tant bien à l’aspiration qu’à l’expiration. C’est ce côté qui fait qu’on l’associe à une vape beaucoup plus aérienne. Même si la vapeur est épaisse, les arômes sont bien retranscrits.

Ce mode de tirage est plus réservé aux vapoteurs expérimentés, car c’est un tirage bien différent de celui qu’on a avec une cigarette classique. D’autant plus si on a un matériel non adapté, on risque les remontées de liquides ou une gêne en gorge qui peut conduire à une toux.

A découvrir également – A quel volt ou watt dois-je régler ma cigarette électronique ?

La vapoteuse adaptée pour une inhalation directe

Une fois que vous vous êtes familiarisé avec la vapoteuse, vous pouvez passer à l’inhalation directe. Ceci implique un changement de matériel, car l’e-cig pour l’inhalation indirecte ne convient pas vraiment à l’inhalation directe. Ce type de tirage nécessite une cigarette électronique avec une batterie de grande plage de puissance. Vous pouvez même aller jusqu’à plus de 200 watts pour votre choix. Il serait même judicieux de prendre une batterie avec des accus ou des piles. Le clearomiseur idéal est celui qui a une résistance inférieure à 1 ohm. C’est la résistance adaptée avec la batterie de grande puissance. Il est même possible d’adopter un clearomiseur subohm, car ils ont un airflow à grande ouverture, ce qui va éviter tout effet de résistance lors de l’inhalation directe. Privilégiez également un drip tip large et court pour avoir une quantité assez importante de vapeur et une bonne intensité de l’arôme.

Le type d’e-liquide idéal pour l’inhalation directe

Si certains vapoteurs passent à l’inhalation directe, c’est aussi pour espérer avoir plus de vapeur. Pour arriver à ce résultat, il faudra choisir une solution de vape à fort taux de glycérine végétale. Prenez celle qui a une teneur en VG supérieure ou égale à 70%. Ne vous étonnez pas si votre e-liquide se consume rapidement, car ce mode de tirage demande beaucoup plus d’e-liquide. Vous devez également faire attention au taux de nicotine, car pour le matériel de vape en inhalation directe, il faut une solution de vape avec un taux de nicotine moins élevé.

Vous avez maintenant quel mode de tirage vous correspond. Une fois que vous êtes fixé sur le mode de tirage, ne négligez pas le matériel qui convient et le type d’e-liquide qui va avec. Ceux-ci vont contribuer à votre confort de vapotage.

Dossier – Comment utiliser un booster de nicotine

Auteur de l’article : Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *