Une zone vapoteur à l’aéroport de Londres

A l’heure où la réglementation des cigarettes électroniques est encore au tâtonnement dans le monde, certains pays ont déjà pris des décisions effectives dans ce sens. De plus en plus de personnes se mettent à l’ecig pour arrêter le tabac, la première étant bien moins nocive pour l’organisme, mais la forme des deux produits qui se rapprochent prête à confusion et induisent les contrôleurs à l’erreur.

Une perspective pour déjouer l’interdiction

Ainsi, l’Angleterre a pris de nouvelles dispositions à l’aéroport d’Heathrow en créant un espace réservé aux vapoteurs de plus de 18 ans. Cette zone réservée aux voyageurs de la classe affaire de 30m2 a ouvert ses portes le 25 novembre dernier au Terminal 4 des départs internationaux, annoncé un fabricant de cigarettes électroniques.

Cette initiative permet d’éviter une interdiction au même titre que la cigarette au tabac dans les transports publics comme c’est le cas en Suisse.

Laisser un commentaire