Vancouver : la cigarette électronique bientôt interdite en lieux publics ?

vancouver
No votes yet.
Please wait...
(Last Updated On: 6 octobre 2014)

Aux Etats-Unis et en Europe, de plus en plus d’Etats prennent position sur les mesures à prendre au sujet de la cigarette électronique. Perpétuellement au cœur des débats, ce nouveau produit qui est né il y a à peine 10 ans suscite toujours des interrogations concernant sa nocivité et la législation la mieux adaptée. Les grandes villes du monde commencent petit à petit à prendre des mesures de restriction pour lui créer le plus d’encadrement possible.

Au Canada, Vancouver pourrait être la première ville à classer l’e-cig sur le même pied d’égalité que la cigarette traditionnelle.

Une responsable de la santé de Vancouver Coastal, le Dr Meena Dawar, a déposé une requête devant le conseil municipal, sur la base d’un rapport global sur la situation de la cigarette électronique. Ce rapport affirme le fait que la composition exacte de ce produit est encore inconnue du fait de l’absence d’un contrôle de qualité.

Le Dr Dawar souligne que le degré d’innocuité de la cigarette électronique est par conséquent encore inconnu, ce qui signifie qu’on ignore si le produit peut ou non causer un cancer dans le long terme. Par ailleurs, le fait qu’il soit une alternative efficace au tabac n’a jusqu’ici été prouvé par aucune étude.

La doctoresse recommande ainsi de le classer dans la même catégorie que la cigarette classique, et par conséquent, de l’interdire dans les espaces publics. De même, la vente de la cigarette électronique aux mineurs devrait être interdite et contrôlée, car cela pourrait bien inciter les adolescents à se mettre à fumer. Le président du RésoSanté Colombie-Britannique, Dr Brian Conway, s’est dit favorable à cette initiative, confirmant que les questions appréhendées dans la requête sont importantes et qu’il est indispensable de s’y pencher de manière sérieuse.

Laisser un commentaire