Arrêter de fumer la cigarette > arret tabac > Tabac : que faire pour ne pas rechuter ?

Tabac : que faire pour ne pas rechuter ?

(Mis à jour le: 20 mai 2020)

Réussir à arrêter la cigarette est un défi que bon nombre de fumeurs n’ont pas pu relever. Le sevrage est effectivement un moment douloureux à passer et une fois qu’on le dépasse, le nouveau challenge est de ne plus rechuter. Là encore, c’est un véritable défi, mais il existe toutefois quelques bons gestes à adopter pour ne plus se laisser séduire par la cigarette.

Un non définitif et catégorique

Où que vous alliez, vous rencontrerez toujours des fumeurs sur votre route. La rechute est ainsi facile, mais en sortir une nouvelle fois sera plus difficile que la première fois. De ce fait, pour ne pas replonger, soyez catégorique lorsque vous refusez une cigarette, même s’il s’agit d’une seule petite bouffée. Si vous y regoûtez, vous signerez votre perte. Restez ainsi fort et dites-vous que refuser la première cigarette est plus facile que refuser une seconde.

Fuyez les zones « fumeur »

La meilleure manière de ne plus rechuter c’est d’éviter comme la peste les endroits fumeurs et si possible, vos connaissances fumeuses. En ce sens, évitez les bars, car même si vous vous dites que vous y allez pour boire un coup et non pour fumer, l’alcool vous donnera des envies de cigarettes, réduit votre maîtrise de vous-même et vous fait tomber facilement dans le faux-pas qu’est la cigarette.

Réagir correctement et ne pas exagérer

Si vous prenez un repas avec des amis fumeurs, s’ils ont cette habitude de fumer après le repas, ne fuyez pas. Vous pouvez tout simplement débarrasser la table et faire la vaisselle par exemple. Pour ne pas plus appeler cette envie de fumer, remplacez le café après le repas par une autre boisson comme un jus de fruit ou du thé. Dans le passé, lorsque vous êtes stressé, la réaction automatique est d’allumer une cigarette. Aujourd’hui, changez cette habitude en sortant faire une petite marche dans le jardin ou faire quelques exercices de respiration et de relaxation. Il peut arriver que pendant les quelques jours qui suivent l’arrêt définitif du tabac, vous tombiez dans une sorte de déprime. Prenez conscience que la vie ne tourne pas autour du tabac. Chassez cette petite mine par une activité plus joyeuse comme une sortie piscine entre amis. Il faudra d’ailleurs élaborer plusieurs activités axées sur le sport et le loisir pour éviter de tomber dans l’ennui. L’argent que vous avez mis dans les paquets de cigarettes pourra aller dans les séances de cinéma, les tours au parc d’attractions et les visites de musées.

Ayez une forte motivation

Même si la technique vous paraît inefficace, vous verrez au fil des jours que, mettre par écrit les avantages de votre arrêt et les inconvénients du tabac vous aidera à vous motiver. Les écrire ne suffit toutefois pas, mais il faut les relire, même plusieurs fois par jour si vraiment vous vous sentez craquer.

Arreter de fumer

Pensez aux substituts nicotiniques

Si vraiment le manque est trop fort, pensez aux substituts nicotiniques ou à des alternatives pouvant vous faire oublier la cigarette. Sachez que la nicotine agit sur notre organisme comme source de plaisir et d’adrénaline. Pourquoi ne pas chercher des activités qui vous donnent la même sensation ? Le sport permet par exemple d’augmenter l’adrénaline dans notre corps et en plus, il vous permet de ne pas prendre du poids à cause du sevrage. Il vous donnera alors la même sensation de plaisir que celle que vous recherchez dans la nicotine.

Il faudra également trouver le bon substitut nicotinique, car ils n’ont pas le même effet.

Demandez de l’aide

Bon, vous avez fini par en griller une malgré toutes ces recommandations. Ce qu’il vous faire à présent c’est de jeter ou donner les tiges qui vous reste et de vous poser pour analyser calmement la situation. Commencez alors à déterminer la raison précise pour laquelle vous avez fumé. Est-ce qu’elle peut être évitée à l’avenir ou quelles sont les autres solutions possibles ? Essayez de trouver des réponses et évitez de vous blâmer parce que vous avez été faible.

Si jamais vous n’arrivez pas à repousser une cigarette …

En effet, il peut arrier qu’à un certain moment, vous ne résistez pas à une cigarette. Dans ce cas, limitez-vous à une seule tige. Vous n’êtes même pas obligé de la terminer. Il est aussi hors de question de garder le paquet avec soi, car vous serez encore plus de tenter. Le but est d’éviter de fumer régulièrement. Il ne faut pas non plus culpabiliser et considérer toutes les semaines de sevrage comme un échec : considérez cette unique cigarette comme un accident, un événement qui va vous renforcer. Recentrez-vous sur vous-même pour comprendre les raisons qui vous ont poussé vers cette envie et les motifs pour lesquelles vous n’avez pas pu résister. Si besoin est, parlez-en avec un proche.

Que faire en cas de rechute ?

Si vous retombez dans la cigarette à nouveau, ne vous découragez pas. Vous n’êtes pas le seul à être confronté à ce problème. Des anciens fumeurs n’ont réussi à arrêter définitivement le tabac qu’après quatre séances de sevrage. En cas de rechute, donc, il faudra reprogrammer un nouveau programme de sevrage le plus vite possible. N’attendez pas une semaine ou deux, car le parcours sera plus difficile si vous reprenez goût au tabac. Restez positif et dites-vous que vous avez tout de même réussi à vivre sans cigarette pendant quelques jours, alors il n’y a aucune raison pour que vous n’arrivez pas à nouveau et cette fois, ce sera définitif. Pour ce second sevrage, soyez plus patient, plus persévérant et un peu plus indulgent avec vous-même. Instaurez les bonnes règles pour ne pas faire une rechute à nouveau.

Il faut vous dire que c’est une étape normale du processus grâce à laquelle vous tirerez des leçons. Après tout, la situation est toute nouvelle et il vous faudra apprendre des tas de choses pour y arriver. Aussi, demander de l’aide à ses proches est très important pour ne pas tomber dans la dépression.

Auteur de l’article : Jacques Dupont

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *