Montmormillon : pas intéressé par la cigarette électronique

Michaël Hammoudi, patron de la marque WebMCortex est à la tête de plusieurs magasins de cigarettes électroniques en France. Face aux succès de ses autres boutiques, il décide d’en ouvrir une à Montmormillon, une ville à laquelle il se dit être rattaché, malgré ses origines de Bourg-Archambault. De plus, la ville connait un urbanisme urbain en plein développement d’où son optimisme pour cette nouvelle boutique.

Malheureusement, 10 mois après l’ouverture de février 2013, le magasin n’intéresse pas la population même s’il est très bien situé, au boulevard de Strasbourg. Le patron a donc été obligé de fermer boutique et déplore un peu le manque de dynamisme de ce centre-ville qui a été toutefois refait.

Selon lui, le centre-ville est tout simplement en train de mourir, une affirmation qui pourrait à la fois choquer et réveiller, car le patron n’aurait pas tout à fait tort de dresser ce constat.

Avec un seul salarié dans la boutique, le chiffre d’affaires récolté ne suffisait pas à le payer, à entretenir le magasin et à payer la fiscalité d’où cette fermeture obligée. Le salarié a tout de même gardé un emploi au sein de l’équipe commerciale de la marque.

Toujours d’après Michaël Hammoudi, sa boutique n’avait aucune chance face à la grande distribution vers laquelle tous ses clients et clients potentiels se ruent. Le magasin reste donc propriété de la marque, mais cette dernière reste ouverte à toutes propositions de location ou d’achat du site. De plus, l’emplacement du magasin sera bénéfique pour une personne travaillant à son compte si l’on se fie aux dires de Mr Hammoudi.

Serait-ce alors oser que de dire que Montmormillon n’est pas prête à accueillir la cigarette électronique comme d’un nouveau dispositif à part entière ? Un cas qu’elle est loin de rencontrer à Châteauroux, à Argenton-sur-Creuse et au Blanc, villes dans lesquelles les boutiques de WebMCortex sont très bien fréquentées.

 

Laisser un commentaire