Les cigarettes connaissent une hausse de 20 centimes

Marlboro
No votes yet.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 23 juillet 2014)

Marlboro, Camel, Gauloises, Pall Mall, Winston, … vont tous faire l’objet d’une augmentation de 20 centimes à partie de ce lundi, 13 janvier 2014. Initialement prévu pour le 6 janvier dernier, la hausse a dû être repoussée pour respecter le délai légal entre la signature de l’arrêté et sa mise en application.

À compter de ce jour donc, le paquet du leader qu’est Marlboro se vendra à 7€, contre 6,90€ pour Camel et Philip Morris, 6,60€ pour Gauloises et 6,50€ pour les autres marques telles que Winston ou Rothmans.

Dans ce contexte, Marlboro connaîtra encore plus d’adeptes, car pour avoir ce joli chiffre tout rond, elle s’est battu bec et ongles pour que la hausse soit limitée à 20 centimes alors que ses concurrents ont demandé 40 centimes. Résultat, ces derniers ont dû s’adapter aux caprices du leader de peur de perdre encore plus de clients.

Avec cette hausse de 20 centimes seulement, le gouvernement a rendu heureux, non seulement les fumeurs qui se plaignent de l’augmentation trop fréquente des cigarettes, mais aussi des buralistes qui voient leur part de marché baisser depuis l’apparition du marché parallèle. Comme quoi, seuls les fabricants n’y ont pas eu leur part dans cette augmentation, car avec la hausse de fiscalité de 30 centimes, ils perdent automatiquement 10 centimes par paquet. Ils s’inquiètent alors de plus en plus sur leur avenir étant donné qu’ils ne gagnent pas beaucoup sur la fabrication de cigarettes. Rappelons effectivement que 80% du prix constituent les taxes, 8,74% la part des buralistes ce qui ne leur laisse qu’un bénéfice minime après avoir déduit les dépenses encourues dans leur fabrication.

Par conséquent, fumer reviendra plus cher à compter d’aujourd’hui et c’est une hausse approuvée et par le ministère de la santé dans le cadre de sa lutte anti-tabac et par le ministère du budget.

L’on se demande seulement si elle ne va pas favoriser le marché parallèle pour lequel aucune mesure de lutte n’a encore été prise.

 

Laisser un commentaire