La cigarette et l’alcool responsables de plus de 30 millions de morts d’ici 2025

No votes yet.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 8 août 2017)

Des scientifiques de l’ImperialCollege de Londres ont effectué des études mettant en avant les conséquences de la cigarette et l’alcool sur l’évolution de la population dans le monde.

C’est la revue médicale de la Grande-Bretagne « The Lancet » qui a informé le public des résultats de cette étude. Selon cette dernière, d’ici l’année 2025, il serait possible d’éviter 37 millions de décès survenus trop tôt causés par la cigarette, l’alcool et une alimentation trop riche en sel et ce dans le monde entier.

Comment faire pour réduire le décès de plus de 10 millions de gens

Donc, pour reculer d’un an ou éviter la mort à plus de 16 millions de personnes âgées de 30 à 70 ans dans le monde, il faudrait diminuer d’un tiers ou de moitié le tabagisme, réduire de 10% la consommation d’alcool et de 30% celle du sel. Ce mode de vie aurait aussi pour bénéfice d’éviter à 21 millions de décès prématurés pour les gens dont l’âge est supérieur à 70.

Les conséquences d’un mode de vie saine

Le professeur Majid Ezzati dit qu’en prenant soin de vivre sainement, le nombre de morts dus aux maladies cardiovasculaires et respiratoires ainsi qu’aux cancers du poumon et de l’estomac serait en baisse. Il a également expliqué que les populations dont les revenus sont moindres ou moyens jouiraient plus de la diminution du tabagisme.

Laisser un commentaire