Arrêter de fumer la cigarette > E-liquides > Le e-liquide CBD passe-t-il au test salivaire ?

Le e-liquide CBD passe-t-il au test salivaire ?

(Mis à jour le: 19 mars 2021)

Dans la collection des e-liquides, on a ces solutions au CBD. Bien présentées au rayon, elles ne passent pas indifférentes aux yeux des vapoteurs. Certains les testent et finissent par l’adopter pour profiter de ses effets relaxants. On parle d’effets relaxants sans pour autant aller dans les effets psychotropes. Si vous aussi, vous êtes passé à la solution de vape au CBD, vous vous posez sûrement des questions, notamment sur le dépistage à la drogue. Faisons un zoom sur ce sujet.

vapoter l'esprit tranquille un e-liquide au CBD

Le CBD, c’est quoi exactement ?

Il s’agit d’une molécule qu’on retrouve naturellement dans le cannabis et dans la plante de chanvre. Ne soyez pas directement fermé quand on parle de drogue. Le CBD a des effets bénéfiques pour la santé de son consommateur. Il permet de réduire le stress et l’anxiété, d’améliorer la qualité du sommeil et de stabiliser l’humeur. Le CBD a également un effet anti-inflammatoire. Rassurez-vous : des études ont prouvé que cette molécule a moins d’effets secondaires. La consommation du CBD n’entraînera pas forcément des maux de tête ou encore des nausées.

Lire aussi – Tout savoir sur les e-liquides bio

Ne pas confondre le CBD et le THC

Le CBD ou le cannabidiol tout comme le THC ou le tétrahydrocannabinol sont des cannabinoïdes, mais ils sont bien différents. Le CBD est non-psychoactif, ce qui n’est pas le cas du THC. Le cannabidiol a d’ailleurs été étudié dans le domaine de la médecine, notamment dans le domaine de la neuropsychiatrie. C’est delà qu’on a découvert ses effets relaxants, antistress et antalgiques. Le CBD est disponible sous forme de fleurs, de baume ou d’huile, mais on le retrouve également dans la composition de certains produits comme l’e-liquide.

Le tétrahydrocannabinol, quant à lui, est psychoactif, mais il est aussi passé dans des laboratoires pour découvrir ses propriétés médicinales. Malgré ces dernières, le THC reste une substance illégale dans de nombreux pays dont la France. Il provoque chez le consommateur des effets psychotropes et euphorisants et on ne peut pas non plus fermer les yeux sur son côté addictif.

Si on se penche sur la législation, le CBD est vu comme un complément alimentaire, mais son statut reste encore assez flou. Il n’est pas interdit, à condition qu’il contienne moins de 0,2% de THC. Le THC, tel qu’il est, est interdit et c’est lui qu’on essaie de détecter lors des tests salivaires.

A découvrir également – E-liquide : comment faire le bon choix ?

Le test salivaire pour le dépistage du cannabis

Vous en avez déjà peut-être entendu parler. Le test salivaire est souvent utilisé par les forces de l’ordre pendant les contrôles routiers pour vérifier si vous avez consommé de la drogue. Il peut également être imposé aux personnes qui présentent des comportements à risque, même si elles ne sont pas au volant. Ce test est également imposé dans certaines entreprises.

passer le test salivaire après un vapotage d'un e-liquide au CBD

Le test salivaire est simple d’utilisation et il est également réputé pour son efficacité. Il faut tout simplement prélever de la salive du sujet et on pourra voir directement s’il a consommé récemment de la drogue ou non. Si le test change de couleur, ceci signifie qu’il est positif, autrement dit le contrevenant a pris récemment de la drogue. Ce test salivaire n’est pas capable de déterminer de quel type de drogue il s’agit.

Un test salivaire positif

Comprenez bien que même si le test salivaire ne va pas réussir à déterminer la drogue qui a été prise par le sujet, il ne pourra pas rater la consommation de drogue. Voici les drogues qui peuvent être détectées à ce test :

  • Le THC sera détecté s’il a été consommé entre six et dix heures avant le test si le sujet le consomme de façon occasionnelle. Cependant, pour un usage régulier, la détection se fera s’il l’a consommé dans les 24 heures à huit jours avant le test.
  • Les amphétamines seront également détectées par ce test salivaire si elles ont été consommées entre 40 et 60 heures avant le test,
  • La cocaïne et le crack vont être détectés entre 24 et 48 heures après leurs prises,
  • Les opiacés ne sont pas non plus ratés par ce test salivaire, si elles ont été consommées entre 36 et 48 heures avant le test.

Alors vous vous demandez comment on peut être positif à ce test si on a vapoté un e-liquide au CBD, si le test ne détecte pas ce type de drogue. Comprenez que dans le CBD, on a une faible teneur en THC. Si votre consommation en CBD n’est pas si importante, le test sera négatif et vous pouvez partir tranquille. Cependant, attendez-vous à ce que le test salivaire change de couleur, si l’e-liquide que vous avez pris a une teneur en THC supérieur à 0,2% ou si vous avez consommé beaucoup de CBD, ce qui va entraîner une quantité plus importante de THC dans votre sang.

Dossier – Comment s’assurer de la conformité d’un e-liquide aux normes de santé ?

le test salivaire et les e-liquides au CBD

Comment faire pour vapoter tranquillement un e-liquide au CBD ?

Sur le marché, vous pouvez trouver différents e-liquides au CBD, mais ils ne sont pas tous identiques. Pour vapoter tranquillement ce type de solution, il faut choisir une solution de bonne qualité venant d’un fabricant connu. Privilégiez également un e-liquide ayant une haute pureté en CBD et ne contenant pas de THC. Si nécessaire, voyez un à un ces flacons d’e-liquides, car c’est le seul moyen de ne pas afficher positif au test salivaire.

Cet e-liquide au CBD ne doit pas non plus être votre e-liquide favori. Il est évident que si vous en consommez beaucoup, le taux de THC va être élevé et le test va s’avérer positif. Jusqu’ici, on ne peut pas déterminer jusqu’à quelle quantité de CBD exactement, le test sera positif. Prenez donc un e-liquide avec moins de 100 mg de CBD en complément de votre e-liquide habituel. Consommez la solution de vape au CBD avec modération et du bon sens. Si vous jugez que vous avez poussé fort sur la consommation d’e-liquide, il est préférable de ne pas prendre le volant et de vous atteler à des missions qui demandent beaucoup d’attention.

Ceci pourrait également vous intéresser – E-cigarettes : des arômes dangereux ?

Auteur de l’article : Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *