Arrêter de fumer la cigarette > Astuces & Conseils > Comment utiliser un booster de nicotine

Comment utiliser un booster de nicotine

(Mis à jour le: 30 avril 2020)

La réglementation sur les produits du tabac a changé depuis quelques années et elle ne permet plus aux vapoteurs d’acheter des e-liquides de plus de 10 millilitres contenant de la nicotine. En réplique et pour répondre aux besoins de sa clientèle, les fabricants de bases nicotinées ont avancé le « Booster de nicotine ». Le booster de nicotine, kesako ? Comment l’utiliser ? Nous allons faire un point sur ce sujet.

Qu’est qu’un booster de nicotine ?

Qu’est qu’un booster de nicotine ?

Si on se réfère à l’article 20 de la directive européenne TPD 2014/40/UE, il est cité clairement que les produits nicotinés sont limités à la contenance de 10 ml. Cette réglementation a été mise en application en France le 1er janvier 2017. Le booster de nicotine est présenté par ses fabricants comme une alternative pour contourner cette réglementation. Comme son nom l’indique, c’est un produit nicotiné qu’il faut ajouter à la préparation de l’e-liquide. Vous avez compris qu’avec cette solution, il faudra se lancer dans le DIY : dites-vous que vous aurez un e-liquide répondant à vos exigences et ce sera plus économique.

En savoir plus – E-liquide : comment faire le bon choix ?

Dans les commerces, le booster de nicotine se présente dans un flacon de 10 ml et affiche une teneur en nicotine de 20mg par ml. Le flacon est fermé par un bouchon de sécurité enfant et il est accompagné d’un compte-gouttes. Ce produit est composé d’une base de propylène glycol ou PG et/ou de glycérine végétale ultra concentrée en nicotine. De par cette composition, on ne peut pas directement vaper le booster de nicotine à moins que vous voulez vraiment avoir un taux de 20 mg de nicotine. Au goût, il est d’ailleurs très neutre et il faudra ajouter des arômes.

Choisir son booster selon son profil de vapoteur et ses préférences

Le booster de nicotine est la base neutre pour la préparation de votre e-liquide. Sur le marché, ces produits ne sont pas tous identiques par leur ratio propylène glycol et glycérine végétale et évidemment, l’e-liquide obtenu ne sera pas le même si vous choisissez tel ou tel booster de nicotine. Optez pour :

  • Un booster de nicotine avec 50 – 50 de PG/VG si vous voulez retrouver un équilibre entre saveurs et vapeur,
  • Un booster de nicotine avec 70 – 30 de PG/VG si le hit est important pour vous et si vous voulez bien ressentir les arômes,
  • Un booster de nicotine avec 30 – 70 de PG/VG si vous voulez de belles bouffées avec un hit allant du doux à modéré,
  • Un booster de nicotine avec 15 – 85 de PG/VG si vous voulez un maximum de vapeur et un hit plus doux,
  • Un booster de nicotine avec 100% de PG si vous voulez une sensation intense au niveau de la gorge,
  • Un booster de nicotine avec 100% de VG si vous voulez une vape pleine de vapeur et un hit presque inexistant.

Lire aussi – Comment fabriquer son e-liquide à la maison ?

Faire son e-liquide avec le booster de nicotine

Pour ce DIY, il faudra faire appel à votre âme de mathématicien et de chimiste. Il faudra faire des calculs pour réussir sa préparation de l’e-liquide. La quantité de booster de nicotine à utiliser en ml est également au rapport du produit dosage de nicotine souhaité en ml et du volume total d’e-liquide souhaité en ml sur 20. Pour faire simple, voici la formule :

Volume de booster (en ml) = (dosage de nicotine souhaité en ml x volume total d’e-liquide souhaité en ml) / 20

Certes, ce calcul est très important, mais ce n’est pas pour autant que vous devez négliger l’homogénéité du mélange. Vous devez y faire très attention pour les dosages assez faibles en nicotine. Pensez à bien doser la quantité de base, les arômes et les additifs que vous voulez intégrer à la fabrication de votre propre e-liquide.

En savoir plus – E-liquide fait-maison : comment calculer le taux nicotine ?

Autres astuces pour bien préparer son e-liquide

Même si certains vapoteurs prennent du plaisir à fabriquer leur e-liquide, il ne faut pas oublier que la nicotine est un produit potentiellement toxique. Ceci dit qu’il faudra prendre quelques précautions pour la manipulation. Le port de gants en latex et des lunettes de protection est recommandé pour ce DIY. Si jamais, le produit entre en contact avec la peau, rincez-vous sans attendre à l’eau savonneuse. Pour un bon dosage et pour une préparation en toute sécurité, achetez des accessoires pour ce DIY d’e-liquide comme le flacon gradué, la pipette, l’embout compte-gouttes et la seringue de remplissage. Pour vous assurer de l’homogénéité de la préparation, un agitateur magnétique peut être très utile. Lors de la préparation, l’ordre d’intégration des produits n’est pas si important, mais il faudra mélanger régulièrement le flacon ou brasser le liquide avec l’agitateur magnétique.

Si vous utilisez la cigarette électronique dans le cadre d’un sevrage tabagique ou si vous êtes un petit fumeur, ne vous obligez pas à utiliser un booster de nicotine. Si vous en avez vraiment besoin, limitez-vous à un dosage de nicotine compris entre 6 et 3 mg/ml. D’ailleurs, pour les vapoteurs en phase de sevrage, il y a les sels de nicotine qui sont présentés en alternative du booster de nicotine. Ils permettent d’absorber moins de nicotine et d’avoir un hit très doux. Pour un grand vapoteur, le dosage de nicotine recommandé va de 12 à 18 mg/ml. Sur Internet, vous allez trouver différentes préparations d’e-liquide et même votre ami vapoteur peut vous recommander une préparation particulière. Sachez que comme vous n’avez pas les mêmes goûts et les mêmes attentes, l’e-liquide résultante ne vous conviendra pas forcément. Il faudra faire plusieurs tests avant d’arriver au e-liquide parfait. Pour ne pas perdre trop de produits, faites d’abord un test en petite quantité.

Une fois que vous avez votre e-liquide, il faudra le conserver dans un endroit où il ne fait pas trop chaud, ni trop froid et dans un endroit à l’abri du soleil. En effet, il faut respecter les mêmes conditions de conservation et de stockage indiqués pour les e-liquides touts faits. Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour préparer votre e-liquide avec votre booster de nicotine.

Auteur de l’article : Jacques Dupont

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *