Arrêter de fumer la cigarette > Astuces & Conseils > Cigarette électronique : comment choisir sa batterie ?

Cigarette électronique : comment choisir sa batterie ?

(Mis à jour le: 28 mai 2019)

choisir sa batterie

Une cigarette électronique ou vaporette ne peut fonctionner sans sa batterie. C’est cette dernière qui lui permet de rester allumée et de délivrer l’énergie électrique chargée de réchauffer la résistance afin de provoquer l’évaporation de l’e-liquide. Lancée en l’an 2000, le dispositif a connu maintes améliorations d’où la grande variété de batteries aujourd’hui existantes. Laquelle choisir parmi tous les modèles disponibles ?

Mieux connaître la batterie de l’e-cigarette

La batterie de la cigarette électronique est souvent en lithium-ion. Elle ressemble à la batterie du téléphone portable et se recharge donc directement sur le dispositif. La majorité des e-cigarettes aujourd’hui en vente en sont toujours équipées même s’il existe actuellement une alternative à la batterie classique que sont les accus, des sortes de piles rectangulaires rechargeables. Pour ces derniers, le rechargement doit se faire sur le chargeur dédié à cet effet.

Pour en revenir à la batterie, il faut savoir qu’il se compose de différents mécanismes tels que :
– le circuit de protection contre les charges et les décharges
– le switch pour actionner et éteindre le dispositif
– le led lumineux qui s’active quand le vapoteur inspire la vapeur délivrée
– le filetage qui lui permet de se fixer sur le clearomiseur ou l’atomiseur

Une coque de protection, généralement en acier, vient recouvrir l’ensemble pour mieux protéger la batterie. Sur certains modèles notamment les batteries à voltage variable, on peut retrouver une molette de réglage de tension.

Découvrez aussi :

 

Les critères à retenir pour bien choisir la batterie de sa cigarette électronique

batterie cigarette électronique

Bien choisir la batterie de son e-cigarette est gage d’une bonne expérience de la vape, d’une saveur plus prononcée, d’un hit mieux maîtrisé et d’une autonomie plus longue. Voici les critères de décision à retenir …

– L’autonomie :

Sur l’étiquette de la cigarette électronique, l’autonomie est exprimée en mAh. Sur une fourchette estimative, elle se situe entre 650 à plus de 2 000 mAh pour les modèles les plus performants.
Cette donnée est importante puisque d’elle dépend la possibilité pour un grand vapoteur de vapoter toute la journée sans avoir à recharger la batterie. Il faut donc se baser sur son profil vapoteur pour déterminer l’autonomie adaptée.

Pour information supplémentaire, on retrouve aujourd’hui des cigarettes électroniques vendues avec une batterie supplémentaire. Cela permet d’accroître son autonomie.

Il convient de souligner que la notion d’autonomie ne se réfère pas uniquement à la batterie. Cela peut aussi se référer à la taille du réservoir et donc à la quantité d’e-liquide dont le vapoteur dispose pour la journée.

Si vraiment vous ne savez pas quelle autonomie est faite pour vous, voici un petit guide pratique :

  • prévoyez une batterie de 650 mAh si vous êtes un petit vapoteur ou un débutant
  • utilisez une batterie de 1 000 mAH ou plus si vous êtes un vapoteur moyen. Vous pouvez également utiliser deux batteries de 650 mAh, la deuxième étant utilisée en secours.
  • Optez pour une batterie de 2 000 mAh ou deux batteries de 1 000 mAh si vous êtes un gros vapoteur. Avec deux batteries, vous avez l’assurance de ne jamais vous retrouver à court de batterie puisque lorsque l’autre se rechargera, vous avez l’autre à utiliser et vice-versa. Dans ce cas-ci, prévoyez un chargeur spécifique pour la batterie de secours.

– La taille de la batterie :

De nos jours, on retrouve de nombreuses tailles de batterie, mais on retient essentiellement deux formes : les modèles cylindriques et les modèles rectangulaires comme sur les Mods.

Dans les deux cas, on peut trouver des tailles variées. Notez bien que la taille de la batterie est un critère important puisqu’elle dépend son autonomie.

Autrement dit, plus vous utilisez une batterie plus grande, plus l’autonomie sera importante. De ce fait, avant de choisir, informez-vous sur la longueur et le diamètre de la batterie dont est pourvu le modèle qui vous intéresse.

– La puissance :

La puissance est exprimée en Watts ou en Volts selon les modèles. D’elle dépend la capacité de la clope électronique à produire de la vapeur ou plus précisément la quantité de vapeur et l’intensité du hit produit.

Pour choisir la bonne puissance, vous devez, encore une fois, vous référer à votre profil vapoteur. Ceux qui vapotent beaucoup devraient se tourner vers les MODs qui sont les modèles les plus puissants aujourd’hui proposés sur le marché tandis que les petits vapoteurs peuvent se rabattre sur des batteries plus petites.

Et pour ceux dont le profil reste encore assez flou vu des habitudes changeantes, mieux vaut opter pour une batterie à puissance réglable. Cela vous permettra d’adapter le dispositif ç vos changements d’humeur.

Il est bon de rappeler que la puissance de l’appareil va influer sur la température de chauffe de l’e-liquide. Ainsi, plus la batterie sera puissante, plus vous obtiendrez une vapeur abondante.
Et puisqu’on parle de vapeur abondante, sachez que les e-liquides composés en grande partie de glycérine végétale procurent plus de vapeur, mais avec une saveur moins prononcée. Ceux composés en grande partie de propylène glycol, quant à eux, donnent plus de saveur, mais une quantité de vapeur moins importante. C’est pour cela que ces derniers donnent un hit plus puissant au niveau de la gorge, parfois source d’irritations et de déshydratation si on en abuse.

– Les autres fonctionnalités :

Cigarette électronique
Electronic Cigarette Uwell Vaping Host Vape Tekken

On distingue les batteries à puissance constante et les batteries à puissance réglable. Il vous suffit donc de savoir si vous préférez vous fier à une seule température de chauffe pour tous vos e-liquides ou si vous préférez un modèle qui permettrait de varier la température de chauffe en fonction de l’e-liquide.

Quel lien y a-t-il entre e-liquide et température de chauffe ? Sachez que la température de chauffe doit être adaptée au liquide que vous utilisez et plus précisément à ses composants. Pourquoi ? Parce qu’une température trop élevée risque de dégrader certains ingrédients du liquide tandis qu’une température trop basse risque de ne pas produire l’effet escompté en termes de quantité de vapeur et saveur de la vapeur.

Ainsi, il faut retenir que si le propylène glycol doit être chauffé à environ 180°C, la glycérine végétale nécessite une température supérieure tournant autour de 250°C. Quant aux arômes, il est aussi intéressant de régler la température en fonction du parfum et de sa nature : arôme naturel ou artificiel.

– Le modèle :

Comme dit plus haut, on retrouve actuellement des batteries cylindriques et des batteries rectangulaires.

Les premiers équipent généralement les cigarettes électroniques de la 1ère et de la 2e génération tandis que les seconds équipent les dernières versions de cet appareil électronique à savoir les Mod Box.

Ces derniers se distinguent par leur forme alliant le côté longiligne du clearomiseur fixé sur une partie basse rectangulaire, la batterie en forme de box. Ces modèles sont aujourd’hui les plus courants sur le marché, mais on continue quand même de trouver des cigarettes électroniques tout en finesse et en longueur.

Le choix entre les deux dépend du goût de chacun, mais il faut retenir que les Mod sont actuellement ce qui se fait de mieux en termes de puissance et de nouvelles fonctionnalités. Ces derniers sont souvent pourvus d’un écran qui affiche les différentes données relatives au fonctionnement du dispositif ainsi que de nombreux boutons de réglage.

Auteur de l’article : Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *