Arrêter de fumer la cigarette > Astuces & Conseils > Changer la résistance de sa cigarette électronique

Changer la résistance de sa cigarette électronique

(Mis à jour le: 15 octobre 2019)

Lorsqu’on reçoit un nouvel atomiseur, lorsqu’on a un nouvel e-liquide ou lorsqu’un goût de brûlé apparaît, le problème peut venir de la résistance de l’appareil. Pour ne plus alors ces soucis, on veut alors essayer d’amorcer la résistance, mais le faire ?

Quel que soit la marque ou le type de résistance que vous avez sur la cigarette électronique, le procédé de changement de résistor reste toujours le même. Une fois que vous l’avez effectué, vous éviterez cette fameuse résistance qui brûle dès les premières inhalations.

A quel moment changer la résistance ?

La résistance est cette petite pièce métallique constituée par un fil résistif et du coton ou de la céramique. On la trouve dans le clearomiseur. C’est lorsqu’elle entre en contact avec le e-liquide qu’on a la vaporisation de ce dernier.

La durée de vie de cet élément est courte et il faudra le changer lorsque vous constatez que :

  • Vous avez un goût de brûlé. Ceci peut se produire deux à trois semaines d’utilisation et il s’agit d’un signe d’usure.
  • Le goût de brûlé persiste. Il se peut que le wattage soit trop élevé.
  • Vous changez de e-liquide. Pour pouvoir apercevoir optimalement les saveurs, il serait plus judicieux de remplacer la résistance.

Si vous changez de clearomiseur, pensez aussi à changer la résistance.

Changer la résistance de sa cigarette électronique

Remplacer la résistance de sa cigarette électronique, pas à pas

Si vous avez le clearomiseur depuis plusieurs semaines et que vous avez un goût de brûlé, il faudra passer le reste du clearomiseur sous l’eau tiède. Cette technique vous permettra de se débarrasser des saveurs résiduelles. Pour que cette pièce puisse vous accompagner sur une longue durée, il faudra bien l’amorcer.

Etape 1 : Récupérer la résistance

Pour cette première étape, il faut accéder à la résistance. Pour ce faire, la méthode peut être différente en fonction du type de la pièce. Si vous avez un modèle Eleaf ou un modèle euc de Vaporesso, il faut dévisser la base du clearomiseur. Dans le cas d’un résistor Ego Aio, il faut procéder au dévissage du top-cap du clearomiseur.

Si vous avez un atomiseur qui a déjà été utilisé, prenez un essuie-tout pour récupérer la résistance usée. Profitez de cette occasion pour nettoyer le pas de vis et la zone autour de la résistance.

Etape 2 : Imbiber pour bien amorcer la résistance

Pour cette opération d’humidification sur la nouvelle résistance, il faut travailler sur le coton. Comme le flacon du e-liquide a un embout fin, vous ne devez pas rencontrer de difficultés. Versez goutte par goutte le liquide par le haut de la résistance et aussi sur les ouvertures du côté. Essayez d’avoir la main très légère pour ce procédé, surtout si vous avez une résistance avec une arrivée d’air sur le haut. Arrêtez lorsque le coton ne peut plus absorber : il ne faut pas que la résistance soit noyée. S’il y a un surplus de liquide dans la résistance, essuyez-le pour qu’il ne remonte pas par la cheminée. Au cas où la résistance est noyée, vous devez la sécher pour qu’elle fonctionne correctement.

Changer la résistance de sa cigarette électronique

Etape 3 : Remettre la résistance dans le clearomiseur

Avant de placer la résistance, il faut s’assurer que l’airflow soit bien fermé. Remettez la résistance à sa place et vissez ou clipsez le clearomiseur. Pour optimiser l’amorçage, remplissez à quantité correcte la tank de la cigarette électronique. Après quelques minutes, vous pouvez voir quelques bulles remonter dans le tank.

Etape 4 : Dernière étape pour bien amorcer la résistance

Avant de placer la résistance, assurez-vous que l’airflow soit bien fermé. N’activez pas directement la batterie, car vous risquez de tout refaire. Inspirez et expirez lentement par le drip-trip pour que l’air restant dans la nouvelle résistance soit entièrement évacué et pour que le coton de la résistance soit imbibé correctement. Continuez à ces respirations jusqu’à ce qu’un léger « glouglou » se produise. C’est le signe que le coton est parfaitement imbibé.

Certes, votre cigarette électronique est prête à l’usage, mais attendez encore cinq minutes. Le temps nécessaire pour vous assurer que l’amorçage soit bien complet. Pour ces premières minutes de vapotage, on vous conseille de mettre un wattage inférieur à l’indication d’utilisation habituelle de la résistance. Vous pouvez par la suite augmenter le wattage.

Auteur de l’article : julien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *