Monthly Archives: avril 2014

L’e-cigarette sera-t-elle aussi interdite en lieux publics ?

Les Français se sont déjà habitués à la cigarette électronique même si les avis à son propos divergent encore. En effet, tantôt on est d’accord pour l’adopter tantôt on s’en méfie, mais jusqu’à aujourd’hui, aucune loi, aucune décision, aucune restriction n’a encore été prise même si l’intention de mieux l’encadrer a été soulevée à plusieurs reprises.

La e-cigarette contenant de la nicotine devrait-elle être vendue en Suisse ?

En Europe, on compte près de 7 millions de vapoteurs. Et pourtant, cette révolution qui a un succès fulgurante est interdite de vente en Suisse où 7 % de la population auraient déjà essayé le produit.

Les fumeurs et la cigarette électronique.

Nous savons tous aujourd’hui que la cigarette électronique est beaucoup moins dangereuse que la cigarette traditionnelle bien qu’elle procure les mêmes sensations.

Une cigarette crée un incendie

Un incendie s’est déclaré il y a deux semaines à Quimper, dans un appartement privé situé au deuxième étage d’un immeuble du quartier Maria-Chapdelaine.

Justin Bieber, le nouveau James Dean

Ces derniers mois, Justin Bieber s’est plus illustré par ses écarts de conduite que par sa musique. Il a même suscité la colère de nombreux américains qui ont signé une pétition pour le renvoyer au Canada, mais la requête n’a pas été validée par le président Obama.

Cigarette électronique : sa nocivité à long terme indéniable

La cigarette électronique remporte un franc succès dans le monde entier depuis son apparition sur le marché il y a deux ou trois ans. La Tunisie ne déroge pas à la règle puisque les vapoteurs y sont de plus en plus nombreux, avec un prix de la tige compris en 20 et 180 dinars. Et comme dans tous les pays du monde, les experts commencent à se pencher sérieusement sur la question de sa nocivité qui fait le sujet de nombreux débats et recherches mais qui n’a toujours pas été prouvée scientifiquement.

Gérard Mathern dément les dangers des e-liquides

Un récent article du quotidien américain New York Times sur les dangers représentés par la cigarette électronique a soulevé une polémique, très vite relayé par les médias du monde entier. Cet article dénonce principalement la « nocivité » des e-liquides appuyée par de nombreux cas d’intoxication enregistrés aux Etats-Unis depuis l’année dernière.

150 % de taxe pour l’e-cig

Le bruit court sur internet que la cigarette électronique sera taxée à 150 %.

Info ou intox ?

Si c’est la vérité, ce produit déjà en pleine expansion risque de perdre beaucoup d’adeptes. Mais on est tenté de croire qu’il ne s’agit que d’une mauvaise blague d’internautes.

La cigarette électronique n’aide pas à l’arrêt du tabac selon une étude

La cigarette électronique au centre des débats à Bruxelles

Pour les fabricants de cigarettes électroniques, l’engouement produit est tel qu’ils multiplient les publicités et les affirmations attrayantes pour rassurer les vapoteurs et attirer encore plus d’utilisateurs. Parmi les affirmations les plus courantes, celle qui fait le plus d’effet est celle qui affirme que l’e-cig aide à abandonner le tabac et que ce serait même la méthode la plus efficace pour arrêter de fumer, chiffres à l’appui.

Certaines e-cigarettes sont exemptes de substances cancérigènes et de molécules métalliques

cigarette électronique

D’après une recherche menée au laboratoire, les cigarettes électroniques dernièrement commercialisées ne contiendraient pas de composants cancérigènes ni de molécules métalliques. Cette nouvelle vague d’e-cigarettes ne comporterait donc que des risques minimes pour la santé, si l’on regarde uniquement le côté technologique.